Left Retour à la boutique

Commande

Votre panier est vide

🎁 -10% en s'abonnant à la newsletter 📦 Livraison offerte dès 60€
Coureur avec une tendinite au genou

Reprise du sport après une tendinite : Conseils et précautions

Inflammation, douleur au mouvement, raideur : et si c’était une tendinite ? Comme tous les sportifs, vous la redoutez et vous en avez peut-être même déjà souffert. Véritable signal d’alarme de votre corps, elle se manifeste en cas d’effort trop intense et peut nuire à votre pratique et à vos performances si elle n’est pas correctement prise en charge (1).

 

Comprendre la tendinite et ses symptômes


Plus précisément, qu’est-ce qu’une tendinite ou tendinopathie ?

En termes simples, il s'agit d’une inflammation des tendons, qui sont les structures fibreuses qui relient les muscles aux os. Cette inflammation est le plus souvent causée par une répétition de mouvements qui sollicitent le tendon au-delà de ses capacités normales (2). La tendinite survient généralement lorsque la capacité d’adaptation au stress des tendons est dépassée. En d’autres mots, c’est la surutilisation d’un muscle qui cause l’inflammation d’un tendon (3). Le plus souvent, elle est le signe que vous êtes allé un peu trop loin dans l’effort, ou que vous devez respecter plus soigneusement vos temps de récupération !


Comment se manifeste une tendinite ?

Les symptômes de la tendinite incluent douleur, raideur, et parfois gonflements dans la zone touchée. Les douleurs, d’abord passagères, peuvent devenir chroniques et invalidantes si la tendinite n’est pas correctement traitée (4).

Une visite chez un professionnel de santé est indispensable pour diagnostiquer une tendinite, déterminer sa gravité et recevoir des conseils appropriés.


Quelles sont les tendinites les plus courantes chez les sportifs ?

Les activités sportives impliquant des mouvements répétitifs comme la course à pied ou le tennis sont plus à risque de provoquer des tendinites. Les zones du corps les plus touchées sont le genou, la cheville, le coude et l'épaule (5).

  • Tendinite de l'épaule : La tendinite de l'épaule, en particulier celle du tendon du muscle supraspinatus, est dûe à des mouvements répétés d’élévation du bras comme dans la pratique du tennis, de la natation et de l'haltérophilie par exemple.
  • Tendinite du coude : Communément appelée épicondylite ou "tennis elbow", cette pathologie est fréquente dans les sports de raquette qui sollicitent intensément les muscles du bras et de l'avant-bras.
  • Tendinite de la hanche : Les tendinites de la hanche et du moyen fessier peuvent apparaître lors de marche intensive, ou être causées par une mauvaise posture du bassin qui crée alors une compensation des muscles et des tendons.
  • Tendinite rotulienne : La tendinite du genou, parfois appelée "tendinite rotulienne," touche le tendon du quadriceps. Elle apparaît chez les sportifs qui pratiquent des activités à impact élevé, comme la course à pied, le volleyball ou le basket-ball (6).
  • Le syndrome de l’essuie-glace (TFL): Le «syndrome de l’essuie-glace» ou «syndrome du coureur», très fréquent en course à pied (7), est une inflammation de la bandelette ilio-tibiale occasionnée par des mouvements répétés de flexion/extension du genou.
  • Tendinite de la patte d'oie : La tendinite de la patte d'oie affecte les tendons à l'intérieur du genou. Elle est courante chez les sportifs pratiquant des activités comme la course et le football (8).

  • Tendinite d'Achille : Elle touche le tendon d'Achille à l'arrière de la cheville. Elle est courante chez les coureurs et les sportifs qui pratiquent des activités impliquant des mouvements de saut (9).

On distingue différents stades de sévérité des tendinopathies, selon la classification dite de Blazina (10) :

Stade 1 : douleur après l’effort disparaissant au repos

Stade 2 : douleur pendant l’effort

Stade 3 : douleur continue avec gêne dans la vie quotidienne et sportive

Stade 4 : rupture du tendon

Il est conseillé de consulter au plus vite, dès les premiers stades, afin de prendre en charge précocement cette pathologie qui peut vite devenir invalidante.

 

Repos et réduction de l’inflammation

Après le diagnostic de tendinite, la première étape est bien entendu de se reposer pour réduire l'inflammation !

Accordez à votre corps le temps de guérir correctement. Cela peut signifier un arrêt partiel ou total de l'activité sportive pendant un certain temps en fonction du stade de votre tendinite (11). Bien sûr, cette pause forcée dans vos entraînements peut vous sembler frustrante, mais gardez en tête qu’elle est cruciale pour bien récupérer. Ensuite, des exercices de renforcement musculaire et un programme de reprise progressif seront bien souvent indispensables (12).

Côté prise en charge, votre médecin vous aura peut-être prescrit des anti-inflammatoires que vous pouvez compléter par l’application régulière de glace ou de packs de froid. Le port d’une orthèse peut être recommandée pour soutenir la zone affectée et contribuer à réduire la pression sur le tendon blessé, favorisant ainsi une réduction de la douleur (13).

Le mot du coach pour une reprise en douceur

Marine Chalaye est éducatrice sportive et nous livre ses précieux conseils pour une reprise du sport après une tendinite :

« Reprendre le sport après une tendinite nécessite une approche prudente et progressive. Voici quelques conseils généraux, mais n'oubliez pas de consulter votre médecin du sport et/ou votre kiné du sport avant de reprendre toute activité physique.

Commencez lentement : Lorsque vous avez le feu vert pour reprendre le sport, commencez lentement avec des exercices de faible intensité. Évitez les activités qui sollicitent trop la zone touchée par la tendinite.

 Étirez-vous et renforcez-vous : Intégrez des exercices d'étirement et de renforcement musculaire dans votre routine d’entraînement. Renforcer les muscles environnants peut aider à stabiliser les articulations, soulager la zone sujette à la tendinite, et à prévenir de futures blessures.

Surveillez les signes de douleur : Soyez attentif à tout signe de douleur pendant et après l'exercice. Si vous ressentez une douleur modérée à intense (> à 5 sur une échelle de 10), arrêtez l'activité et consultez votre professionnel de la santé. S’il est normal sur des pathologies de type tendinite de ressentir lors d’une reprise une douleur légère à modérée à l’effort les premiers jours ou semaines, elle ne doit pas en revanche perdurer au repos ni sur la durée.

 Faites de la prévention : N’hésitez pas à changer de chaussures par exemple, réalisez un échauffement complet et progressif ainsi qu’un retour au calme après la séance. Ces habitudes vous aideront à réduire le risque de récidive de la tendinite !

Augmentez progressivement l'intensité : Lors de votre reprise sportive, augmentez progressivement l'intensité, la durée et la fréquence de vos séances d'entraînement. Surtout, écoutez votre corps et ajustez vos séances en conséquence ! Pour les coureurs, voici un programme de retour de blessure proposé par la Clinique du Coureur.

 Pensez à un changement d'activité : Si l'activité qui a causé la tendinite est très intense ou a un impact important sur les articulations, il vous faudra peut-être opter provisoirement pour une activité moins exigeante au niveau de la zone concernée. »

 

Rééducation, physiothérapie et rôle des orthèses

Lorsque votre médecin vous a donné le feu vert, vous pouvez alors entamer une période de rééducation. Un kinésithérapeute peut vous guider à travers des exercices de renforcement et d'étirement pour rétablir la flexibilité et la force du tendon (14).  C'est l'occasion idéale pour apprendre des techniques d'entraînement plus sûres afin d’éviter une récidive !  

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension de la tendinite, parlons des orthèses. Les orthèses sont des dispositifs médicaux conçus pour soutenir, stabiliser, et protéger les articulations et les muscles. Elles sont souvent utilisées dans le traitement des blessures sportives, y compris les tendinites.

  • Stabilisation de l'articulation : Les orthèses sont conçues pour fournir un soutien supplémentaire à l'articulation touchée, ce qui permet de réduire la tension sur les tendons enflammés. Cela aide à prévenir les mouvements excessifs qui pourraient aggraver la tendinite (15).

  • Réduction de la douleur : En limitant les mouvements indésirables, les orthèses peuvent contribuer à réduire la douleur associée à la tendinite. Cela permet aux sportifs de reprendre progressivement leurs activités sans ressentir une douleur excessive (16).

  • Amélioration de la proprioception: Certains types d'orthèses sont conçus pour apporter un effet compressif, qui peut aider le sportif à se contrôler et mieux se situer dans l’espace (17).

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé, comme un médecin ou un kinésithérapeute, avant de choisir et de commencer à utiliser des orthèses. Ils pourront vous aider à déterminer la meilleure approche de traitement pour votre cas.

Nos orthèses de sport pour les inflammations et tendinites

  • Bandage rotulien Sport* : cette orthèse est indiquée en cas de tendinite rotulienne , syndrome du sauteur (jumper’s knee) et runner’s knee. Il maintient la rotule et contribue à amortir les vibrations en exerçant une pression au niveau du genou, sur le tendon rotulien. La pression émise sur la zone permet de maintenir la rotule et réduire la douleur.
  • Bandeau de serrage IT BAND Thuasne sport* : ce produit est indiqué en cas de «syndrome de l’essuie-glace» ou «syndrome du coureur» (inflammation de la bandelette ilio-tibiale). Il apporte un soutien et une compression ciblés sur le tendeur fascia lata (TFL), contribuant à limiter la douleur.

  • Coudière anti-épicondylite Thuasne sport* : cette coudière est indiquée en traitement de l'épicondylite latérale ou médiale (tennis elbow ou golfer elbow), ou en prévention des tendinopathies du coude.

  • Bracelet anti-épicondylite Thuasne sport* : Il maintient l’épicondyle pour traiter l’épicondylite latérale (tennis elbow) ou médiale (golfer elbow).

  • Poignet d’immobilisation BOA® Thuasne sport* : cette attelle de poignet permet l'immobilisation de l'articulation fragilisée par une tendinopathie du poignet.

Soyez vigilant pour éviter les récidives !

La tendinite peut revenir si vous ne prenez pas soin de votre corps. Assurez-vous de maintenir une routine de renforcement et d'étirement, d'écouter les signaux d'alarme de votre corps et de prendre des pauses nécessaires. Si vous ressentez de la douleur ou de l'inconfort, ralentissez ou arrêtez-vous.

L'ajustement de votre technique d'entraînement peut également réduire le risque de rechute. Une fois que vous serez rétabli, les orthèses restent un outil précieux pour prévenir les rechutes : elles aident à maintenir la stabilité articulaire et à réduire la contrainte sur le tendon, minimisant ainsi les risques de récidive (18).  Veillez à les porter conformément aux recommandations de votre physiothérapeute.
 

Conclusion

La reprise du sport après une tendinite est un parcours qui exige temps, patience et un soutien adéquat. Les orthèses se révèlent être un atout indispensable pour stabiliser la zone touchée, favoriser la guérison et minimiser les risques de rechute.

Cependant, n'oubliez pas l'importance de consulter un professionnel de santé pour une reprise d’activité en toute sécurité et un suivi adapté, ou en cas de diagnostic incertain. Bon retour sur le terrain !

 Signature article Tendinite

Crédit Photo : Jo Panuwat D / Shutterstock

Les produits mentionnés sont des dispositifs médicaux. Ces dispositifs médicaux sont des produits de santé réglementés qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Indications et contre-indications : se référer aux notices. Lire attentivement les instructions d’utilisation, indications et contre-indications des produits. En cas de doute, consultez un professionnel de santé. Date de mise à jour : 12/2023. Fabricant : Thuasne - 120 rue Marius Aufan 92300 Levallois Perret - France. Thuasne SAS – SIREN/RCS Nanterre
542 091 186 – capital 1 950 000 euros – 120, rue Marius Aufan 92300 Levallois-Perret (France)

Sources : 

1. Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé – Les tendinopathies du sportif – Dossier Thématique

2. Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé – Les tendinites, quels traitements ? -  Dr. Patrick Bacquaert – 07/23

3. Renström P, Johnson RJ. Overuse injuries in sports. A review. Sports Med. 1985 Sep-Oct;2(5):316-33. doi: 10.2165/00007256-198502050-00002. PMID: 3901173.

4. Childress MA, Beutler A. Management of chronic tendon injuries. Am Fam Physician. 2013 Apr 1;87(7):486-90. PMID: 23547590.

5. Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé - 16 diagnostics de tendinites fréquentes -  Dr. Patrick Bacquaert – 09/23

6. Figueroa D, Figueroa F, Calvo R. Patellar Tendinopathy: Diagnosis and Treatment. J Am Acad Orthop Surg. 2016 Dec;24(12):e184-e192. doi: 10.5435/JAAOS-D-15-00703. PMID: 27855131.

7. Carla Mazziotta. Physiologie de la hanche et du genou : facteurs de risque pour le syndrome de l’essuie-glace chez le coureur de fond ?. Médecine humaine et pathologie. 2021. ffdumas-03358044f

8. Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé – Tendinite de la patte d’oie -  Dr. Patrick Bacquaert – 07/15

9.  Revue Médicale Suisse - Tendinopathie d’Achille - Jeanne Berner, Pascal Zufferey – Mars 2015

10. Kiné du Sport n°549 - Décembre 2013

11. Figueroa D, Figueroa F, Calvo R. Patellar Tendinopathy: Diagnosis and Treatment. J Am Acad Orthop Surg. 2016 Dec;24(12):e184-e192. doi: 10.5435/JAAOS-D-15-00703. PMID: 27855131. & Dilger CP, Chimenti RL. Nonsurgical Treatment Options for Insertional Achilles Tendinopathy. Foot Ankle Clin. 2019 Sep;24(3):505-513. doi: 10.1016/j.fcl.2019.04.004. Epub 2019 May 22. PMID: 31371000; PMCID: PMC7216975.

12. Cardoso TB, Pizzari T, Kinsella R, Hope D, Cook JL. Current trends in tendinopathy management. Best Pract Res Clin Rheumatol. 2019 Feb;33(1):122-140. doi: 10.1016/j.berh.2019.02.001. Epub 2019 Mar 8. PMID: 31431267.

13. Struijs PA, Assendelft WJ, Kerkhoffs GM, Souer S, van Dijk CN. The predictive value of the extensor grip test for the effectiveness of bracing for tennis elbow. Am J Sports Med. 2005 Dec;33(12):1905-9. doi: 10.1177/0363546505277119. Epub 2005 Sep 12. PMID: 16157857.

14. Núñez-Martínez P, Hernández-Guillen D. Management of Patellar Tendinopathy Through Monitoring, Load Control, and Therapeutic Exercise: A Systematic Review. J Sport Rehabil. 2022 Mar 1;31(3):337-350. doi: 10.1123/jsr.2021-0117. Epub 2021 Dec 23. PMID: 34942594.

15. Philippe Thoumie, Dispositif médicaux et progrès en orthèses, SNITEM, septembre 2016, page 27

16. Struijs PA, Assendelft WJ, Kerkhoffs GM, Souer S, van Dijk CN. The predictive value of the extensor grip test for the effectiveness of bracing for tennis elbow. Am J Sports Med. 2005 Dec;33(12):1905-9. doi: 10.1177/0363546505277119. Epub 2005 Sep 12. PMID: 16157857.

17. https://www.thuasne.shop/blogs/infos-nos-expertises/guide-comment-choisir-orthese-attelle-sport-pour-un-bon-maintien

18. Insitut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Dijon – La rééducation de l’épicondylite latérale : Orthèse vs Exercice de Remise en Charge – Revue de Littérature – Manon Grillet - 2021

coureurs préparant le marathon

Préparer son Premier Marathon : Conseils et Programme d'Entrainement

Découvrez les clés pour atteindre cet objectif ultime et embarquez dans un programme d'entraînement sur 16 semaines avec nous.
Voir plus
Coureurs s'entrainant pour un semi marathon

Semi-marathon : 10 conseils pour réussir votre préparation

Prêt à vous lancer dans l'aventure du semi-marathon ? Une préparation solide est la clé du succès !

Voir plus
Coureur franchissant la ligne d'arrivée lors d'un marathon

Les Marathons Incontournables : Des pavés de Berlin aux Rues de New York

Dans cet article, on fait le tour des plus grands marathons de monde, le " Big 6 " !
Voir plus